Citoyenneté, empires et mondialisation.

Citoyenneté, empires et mondialisation.

Sous la direction de R. Kilty, M. Spensky et T. Whitton
Presses Universitaires Blaise Pascal, 2006

Quels sont les rapports entre citoyenneté – entendue comme ensemble de droits individuels garantis à toutes et à tous par l’État, central ou décentralisé, et de devoirs envers lui – et empires, précurseurs du monde « globalisé » ou « mondialisé » dans lequel nous vivons ? En quoi les différents empires européens (romain, chrétien, puis français et britannique) ont-ils affecté la question de la citoyenneté – ou l’acquisition des droits – des individus appartenant aux divers groupes en présence ? Quels effets cette histoire impériale multiple a-t-elle encore sur les lois et les débats d’aujourd’hui, dans les anciennes métropoles et colonie ? Qui est inclus dans la communauté nationale, dans quelles conditions ? Comment sont aujourd’hui gérés diversité et pluralisme dans les sociétés de culture européenne ?

This symposium was the opportunity to analyse the link between citizenship – taken to mean the rights that the State guarantees individuals - and empires which were the first instances of what is now called the globalised world. Historically speaking “empire” has always gone hand in hand with “power”, be it civilian or military. The universalism of the power wielded by emperors of the early and then later empires was to prove essential in the process of globalisation. How did the various European empires affect the construction of citizenship - or the acquisition of rights – of the multiplicity of individuals and groups they are composed of ? What are the present day effects of this multi-coloured imperial past on the citizenship debate ? Who in this day and age qualify to be called “nationals”, and what interaction is there between our diversity and our societies infused with European culture ? (French language book)